Turning Torso_ un phare tourné dans l’Øresund

mbenech_turning-torso_DSCF1365 mbenech_turning-torso_DSCF1383.1-Turning Torso de Calatrava, Malmö, Suède

Entre Copenhague et Malmö, depuis le pont de l’Øresund, on perçoit cet élégant repère dans l’horizon. Un phare. Un signe qui tourne sur lui-même. Comme si le vent continu entre la mer du Nord et la Baltique avait forgé la forme de son phare.
L’exostructure met en valeur la dynamique du mouvement de torsion. C’est le Calatrava que j’aime : qui crée des squelettes architecturaux. Je trouve souvent à propos les architectures-sculptures qu’il construit. Ce sont des signes reconnaissables qui dialoguent avec leur environnement.

La  Turning Torso est plus belle de loin que de près et c’est un peu décevant. La forme des fenêtres ont la proportion et la distribution de celles d’un hôtel formule 1 au bord de l’autoroute. Le parement est absolument sans intérêt : des petits panneaux de béton blanc d’un standard apoétique, pas du tout du niveau de la prouesse architecturale (et tellement loin des magnifiques bétons blancs de la gare St-Exupéry). Quand aux cubes qui se superposent et tournent autour d’un cylindre, ils évoquent trop les jeux d’enfants. En terme d’affect de l’espace, ils offrent des coins d’ombre et de saleté plutôt repoussants.

_ photos personnelles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s